ESSAI Ligier JS 50 L Sport: petite suggestion!

|

Ce n'est pas souvent qu'Auto Trends vous présente un essai de ce que nous appellerons, plutôt qu'un quadricycle, une «voiture alternative». Sensibles à son look, nous avons décidé d'essayer un modèle sans permis du pionnier et leader du genre, Ligier.

Pour un pilote (fût-il aussi journaliste), rouler en Ligier pour la première fois peut être synonyme d’émotion. Bon, ici il ne s’agit ni d’une F1 ni d’un prototype du Mans donc le cœur ne prend pas trop de tours mais cette marque mythique me parle quand même. Après tout, ces voiturettes sont bien fabriquées à Vichy, fief de Guy Ligier, par les descendants du fondateur.

Au moment de marcher vers cette JS 50 L (J et S sont les initiales de Jo Schlesser, ancien pilote Ligier grand ami du boss et malheureusement décédé en course), la première surprise concerne l'esthétique. Certes nous savons depuis longtemps que les voitures dites «sans permis» ne sont plus de vulgaires boîtes à chaussures posées sur des roues mais nous n'en sommes pas moins sciés par le look soigné de cette petite chose, surtout dans sa finition "Sport" : carrosserie deux tons, feux de jour LED, face expressive, jantes alliage 15''… ça le fait ! Et ma fille de rêver d’avoir déjà deux ans de plus pour pouvoir la conduire (il faut attendre d’avoir 16 ans en Belgique) !

A l'intérieur, la présentation est là encore très agréable. La planche de bord bien dessinée est dominée par un système multimédia à écran tactile 7'' et les petits sièges sport en cuir, avec effet matelassé très réussi, pourraient faire pâlir d'envie certaines mini-citadines classiques. Evidemment, le poids étant encore plus l'ennemi dans une sans permis qu'ailleurs, la qualité des matériaux est relativement basique. Enfin l'espace est ce qu'il peut être dans un engin de quelque 3 mètres de long sur 1,56 de large. Il n'y a que deux places pour raisons légales, ce qui laisse de la place pour un généreux coffre de 241 litres, largement de quoi assurer les courses familiales. 

Un autre prisme

Quand il s'apprête à essayer une Ligier, le journaliste automobile peu familier avec ce type de voiturettes doit évidemment oublier toutes ses références classiques. L'essai d'une Ligier s'aborde à travers un tout autre prisme, au risque de juger de façon injuste, par exemple, les vibrations et la sonorité émises par le bicylindre diesel, ou les accélérations pas vraiment fracassantes. Car au fond, la voiture remplit parfaitement son cahier des charges.

Sachant que la Ligier pèse tout de même 425 kg, et même 20% de plus avec votre serviteur à bord, les 5,3 chevaux et 17 Nm font du bon boulot. Et si la voiture n'accélère en effet pas fort, la bonne nouvelle est qu'il n'est pas nécessaire de lever le pied quand ça tourne : la Ligier tient solidement la route, vire net, comme un petit kart. Mais à nouveau, c'est une approche trop automobile. Alors retenons encore qu'on appréhende très facilement les dimensions de la voiture, ce qui met en confiance pour évoluer en ville. Et ça, c'est un argument qui compte pour la clientèle cible, comme vous le lirez dans l’interview ci-contre. 

2 questions à Felix Willems (Ligier Benelux)

Comment se porte le marché belge des voitures sans permis, et quelle est votre situation dans celui-ci?

Le marché est stable depuis des années. On parle de 563 voitures en 2015, dont une bonne moitié pour le groupe Ligier, qui regroupe Ligier et Microcar, un ancien concurrent racheté en 2007. Nous avons certes vendu quelques voitures en plus ces dernières années du côté de Bruxelles ou de Waterloo - où certains parents préfèrent offrir une voiture sans permis à leurs enfants plutôt que de les laisser prendre des risques sur un scooter - mais c’est très marginal. Notamment car en Belgique il faut attendre 16 ans pour pouvoir conduire un tel véhicule (contre 14 dans bien d’autres pays comme la France) et qu’à 16 ans et 9 mois on peut commencer à passer son permis voiture. Cela rend l’achat d’une voiture sans permis moins intéressant. Mais nous voulons quand même développer ces ventes, notamment en insistant sur le fait qu’une Ligier ou une Microcar peut constituer un achat intelligent de deuxième voiture pour un ménage. Madame peut par exemple l’utiliser la journée pour aller faire les courses grâce au grand coffre, et la prêter aux ados le soir pour leurs activités.

Quelle est votre réaction suite aux derniers crash-tests EuroNCAP, assez durs avec les voitures sans permis?

Cela ne me touche pas vraiment car nos voitures sont limitées à 45 km/h. Nous n’avons donc quasiment jamais d’accidents graves à deplorer. Je note d’ailleurs au passage que les crash-tests ont été effectués à 50 km/h, vitesse que nous n’atteignons jamais… Et nos voitures sont évidemment bien plus sûres que des deux roues !

Tarifs

Le prix de base d'une Ligier (qui est la marque sportive du groupe, Microcar proposant des modèles moins chers) est de 12.995 euros. Pas donné a priori mais on peut l'expliquer. L'air de rien, développer un châssis, une carrosserie, un intérieur, etc., ça coûte horriblement cher. Et contrairement à un constructeur classique, Ligier ne peut amortir ces coûts sur des millions de voitures. Quelques dizaine de milliers au plus. Et c'est aussi la raison pour laquelle on est forcé d'économiser sur la qualité des plastiques et sur tout ce qui filtre les bruits et les vibrations (également pour des raisons de poids). Tout cela pour dire que 12.000 euros, c'est une somme, mais ce n'est pas une surfacturation éhontée. Comme une Mini, par exemple. Mais juste une suggestion à Ligier, pour résoudre le problème du confort sonore et vibratoire, ainsi que celui de l'accélération : vous ne feriez pas une version électrique, pour voir !?


CONCLUSION

Et pourquoi pas !? Cette Ligier est pratique, jolie, et peut être conduite par n’importe qui. Déjà de beaux arguments ! 


La JS 50L Sport en quelques chiffres 

Moteur : 2 cylindres, diesel, 500cc; 5,3ch à 3.000tr/min; 17Nm à 1.700tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : auto à vario.

L/l/h (mm) : 2.999/1.561/1.372

Poids à vide (kg): 400

Volume du coffre (l) : 241

Réservoir (l) : 17,5



Points positifs

Look réussi

Très bons sièges

Coffre

Points négatifs

Qualité des plastiques

Vibrations et sonorité


Prix : 16.995 € TVAC

Puissance : 5,3 ch

V-max : 45 km/h

Conso. mixte : 3,6 l/100km

CO2 : 92 g/km