ESSAI Opel Astra Sports Tourer vs Fiat Tipo SW: approches opposées

|

Hasard des calendriers, c'est à quelques semaines d'intervalle qu'ont été présentés deux breaks compacts aux approches radicalement opposées. Il nous a semblé intéressant de les réunir dans une sorte de comparatif à distance.

D’un côté, nous avons l'Opel Astra Sports Tourer, dont le credo est d'être la première de son segment à proposer des technologies venues des segments supérieurs, et de refléter les progrès d'Opel en matière de dynamisme routier. De l'autre côté, la Fiat Tipo SW choisit d'en rester aux technologies devenues incontournables et de proposer plus de confort que de dynamisme pour, au final, être le break le moins cher du segment. Qui a raison?

Équipement

Le prix d'appel de l'Opel Astra Sports Tourer est de 19.825 euros. Celui de la Fiat Tipo SW n'est pas encore connu (lancement en septembre) mais suivant la logique tarifaire du modèle et sachant que la Tipo 5 portes attaque à 15.500 euros, disons 16.900 euros. Dans l'Astra Sports Tourer, on reçoit entre autres ESP, vitres avant électriques, clim manuelle, siège conducteur réglable en hauteur, 6 airbags, Radio-CD avec entrées AUX et USB, Bluetooth pour le téléphone et le streaming audio, banquette rabattable fractionnée, feux de jour LED, feux de route automatiques et rétros extérieurs électriques, rabattables et chauffants. Dans la Tipo, pas de feux de route automatiques ni de feux de jour, rétros électriques chauffants, oui, mais pas rabattables. Pour le reste, c'est tout pareil. Personnellement, pour une différence de 3.000 euros, je peux me passer de tout ça. D'autant que la Fiat compense avec un Stop&Start et un ordinateur de bord, absents de l'Opel de base. La différence de 3.000 euros est toujours là si on met dans l'Opel tout ce qu'on peut mettre dans la Fiat. Bien sûr, on peut encore enrichir l'Astra de choses comme la reconnaissance des signaux routiers, les phares Full LED intelligents, le très vaste service d'assistance OnStar et de tout ce qui fait de l'Astra la plus technologique des compactes. Si c'est ce que vous cherchez, oubliez la concession Fiat. Mais si on a des goûts plus "simples", qu'on n'est pas un geek absolu, il y a match…

Volume

Qui choisit un break cherche, à priori, du volume. Sur une longueur de 4,7 mètres pour 1,87 de large, l'Astra Sports Tourer embarque de 540 litres sous cache-bagages, à 1.630 litres jusqu'au pavillon et banquette rabattue. Dans la Tipo de 4,57 mètres sur 1,79 de large, le coffre présente un volume de 550 litres. Le volume maxi n'est pas encore communiqué, mais les formes générales de la Tipo (un toit moins plongeant par exemple) nous font dire que c'est plus que dans l'Opel. L'une et l'autre décrochent un bon point en facilitant le chargement grâce à un seuil de coffre bas, à un fond plat une fois la banquette rabattue et à des formes bien carrées. L'Opel prend l'avantage en proposant des systèmes de fixation et de compartimentage ingénieux (mais ça se paye), puis la Tipo revient au score avec des places arrière plus généreuses.

Sur la route

C'est probablement là que l'Astra justifie le mieux son écart de prix, en tout cas pour un conducteur recherchant une voiture volontiers dynamique. Car l'Astra nouvelle génération est remarquable à ce niveau. Elle a perdu énormément de poids par rapport à sa devancière (jusqu'à 190 kg selon les versions) et est dotée du meilleur train avant qu'on ait vu chez Opel depuis des lustres. La Sports Tourer en profite évidemment et c'est un plaisir que de l'emmener en balade sportive sur une route sinueuse. Histoire de souligner cette âme dynamique, Opel a profité du lancement du break pour introduire un nouveau moteur, le diesel 1.6 CDTi BiTurbo, fort de 160 chevaux et 350 Nm. Peut-être un poil plus sonore que ses petits frères 110 et 136  mais pardon, il envoie! Et il est surtout extrêmement élastique, très disponible même sous 1.500 tours. Les conducteurs les plus sportifs continueront à préférer une Focus, break ou non, mais cette Opel est sur ses talons.

La Tipo SW, c'est plutôt le confort tranquille-pépère. Mais du confort, attention, du vrai confort : silence de fonctionnement remarquable, amortissement bien équilibré entre qualité de filtrage et fermeté rassurante, excellents sièges, douceur des commandes… C'est de la machine à manger de l'autoroute toute la journée ! Comme nous le disions déjà à propos de la 5 portes, on peut regretter qu'une Italienne n'ait pas un caractère un peu plus typé et que son train avant dise "Basta cosi! " un peu tôt. Mais on en revient à l'argument massue de la Tipo : y a mieux, mais c'est plus cher. Et quelque part, c'est ce que nous aimons chez elle. Sans être low-cost, loin s'en faut, elle refuse de participer à la fuite en avant dans laquelle se sont engagés les autres constructeurs. à qui fera la plus dynamique, la plus technologique, la plus sexy, la plus premium sans être premium, tout le monde (hormis Dacia) avait oublié de proposer la voiture la plus simple.

Conclusion

Avec ces deux breaks, les deux extrémités du spectre des conducteurs sont servies. L'Astra Sports Tourer est pour qui veut technologie au top et dynamisme. La Tipo SW est pour qui recherche confort, simplicité… et en a marre que les voitures coûtent une blinde.

FIAT TIPO

+

Très bon confort général

Habitabilité arrière

Coffre (taille, formes…)

Tarifs très concurrentiels

Pas une "low-cost" 

- 

Détails de finition

Manque de caractère

Design arrière simpliste

Pas de compartimentage du coffre

La Tipo SW 1.6 Multijet en quelques chiffres

Moteur : 4 cyl. turbo diesel, 1.598cc; 120ch à 3.750tr/min; 320Nm à 1.750tr/min.

Transmission : aux roues avant

Boîte : manuelle 6 rapports

L/l/h (mm) : 4.571/1.792/1.514

Poids à vide (kg): 1.395

Volume du coffre (l) : 550 – 1.700

Réservoir (l) : 50

0 à 100 km/h (sec.) : 10,1

Prix : +/- 16.900€ TVAC

Puissance : 120 ch

V-max : 200 km/h

Conso. mixte : 3,7 l/100km

CO2 : 98 g/km


Les autres motorisations
 
1.4 MPI : 95ch, 5,7l/100km, 185km/h, Prix NC

1.4 TurboJet : 120ch, 6,0l/100km, 200km/h, Prix NC

1.3 MJet : 95ch, 3,7l/100km, 180km/h, Prix NC

  

OPEL ASTRA

+

Comportement dynamique, train avant très réussi

Légèreté

Contenu technologique sans concurrence

Nouveau 1.6 diesel BiTurbo souple et performant

Coffre (dimensions, formes, compartimentage)

-

Insonorisation mécanique perfectible

Commande de boîte parfois accrocheuse

L'Astra Sports Tourer 1.6 CDTi BiTurbo en quelques chiffres

Moteur : 4 cyl. turbo diesel, 1.598cc; 160ch à 4.000tr/min; 350Nm de 1.500 à 2.250tr/min

Transmission : aux roues avant

Boîte : manuelle 6 rapports

L/l/h (mm) : 4.702/1.871/1.510

Poids à vide (kg): 1.273

Volume du coffre (l) : 540 – 1.630

Réservoir (l) : 48

0 à 100 km/h (sec.) : 8,9

Prix : 26.875€ TVAC

Puissance : 160 ch

V-max : 220 km/h

Conso. mixte : 4,1 l/100km

CO2 : 109 g/km

Les autres motorisations

1.4 EcoTec : 100ch, 5,5l/100km, 185km/h, 18.825 € TVAC

1.0 Turbo : 105ch, 4,3l/100km, 195km/h, 20.925 € TVAC

1.4 Turbo : 120ch, 4,9l/100km, 205km/h, 22.025 € TVAC

1.4 Turbo : 150ch, 4,9l/100km, 215km/h, 23.125 € TVAC

1.6 Turbo : 200ch, 6,0l/100km, 235km/h, 26.225 € TVAC

1.6 CDTi : 95ch, 3,6l/100km, 185km/h, 21.325 € TVAC

1.6 CDTi : 110ch, 3,4l/100km, 195km/h, 23.075 € TVAC

1.6 CDTi : 136ch, 3,8/100km, 205km/h, 23.825 € TVAC