ESSAI Porsche Macan GTS : Le réconciliateur

|

Jusqu’alors, je n’étais pas vraiment fan des SUV dits sportifs. Lourds, encombrants, énergivores… Hormis le plaisir d’accélérer fort en ligne droite, je ne voyais pas l’intérêt de ce que je considérais  comme une compromission. Mais ça, c’était avant d’avoir conduit ce Macan GTS !

J’ai essayé ce Macan GTS juste après la nouvelle 911. La comparaison s’annonçait donc difficile pour le dernier-né de la gamme Porsche, reconnaissable à ses touches de noir sur les boucliers, les jantes, le spoiler arrière ou les masques de phares, à LED en option. Car si les 360 chevaux extraits du V6 3 litres bi-turbo sont intéressants, ils ont tout de même près de 1.900 kilos (à vide) à mouvoir, ce qui n’est pas rien. C’était sans compter sur le travail opéré par les ingénieurs de Porsche... 

Démonstration

Le couple de 500 Nm est disponible dès 1.650 tr/min, et sa plage d’utilisation qui s’étend jusqu’à 4.000 tr/min offre une poussée linéaire et des reprises immédiates en toutes circonstances. Le répondant de la direction qui inscrit l’auto dans les courbes avec beaucoup de précision participe pleinement à la sensation d’agilité, tout comme le roulis très limité. Celui-ci est admirablement contrecarré par le châssis adaptatif PASM fourni de série, qui induit une réduction de 15 millimètres de la garde au sol et un amortissement raffermi, sans pour autant être inconfortable. Cela, doublé d’une efficacité sans faille grâce à l’excellent travail fourni par la transmission intégrale et le différentiel électronique optionnel monté sur l’essieu arrière. La stabilité est parfaite en toutes circonstances, même lorsqu’on entre un peu vite en virage avec le pied sur la pédale de freins (freins empruntés au Macan Turbo). Cette version GTS est donc tout simplement géniale à conduire, en virage comme en ligne droite, où ses accélérations sont des plus correctes : 5 secondes suffisent à passer de 0 à 100 km/h. Cerise sur le gâteau, l’ouïe est aussi flattée que les autres sens grâce aux envolées lyriques de son système d’échappement Sport qui n’ont rien à envier à la 911 !

Conclusion

Sportivité et SUV ne sont finalement pas incompatibles du tout ! Le dynamisme est véritablement inscrit dans les gênes de ce Macan GTS, qui procure un agrément de conduite inégalé sur son segment.


Le Macan GTS PDK en quelques chiffres

Moteur : V6 essence turbo, 2.997cc, 360ch à 6.000tr/min, 500Nm de 1.650 à 4.000 tr/min.

Transmission : aux quatre roues.

Boîte : automatique double embrayage, à 7 rapports.

L/l/h (mm) : 4.692/1.926/1.609

Poids à vide (kg) : 1.895

Volume du coffre (l) : 500

Réservoir (l) : 68

0 à 100km/h (sec) : 5



Points positifs

Comportement routier

Efficacité

Sonorité avenante

Ambiance et style soignés

Points négatifs

Prix

Consommation réelle


Prix : 76.109 € TVAC

Puissance : 360 ch

V-max : 256 km/h

Conso. mixte : 8,8 l/100km

CO2 : 207 g/km