La Suzuki Swift nous avait déjà séduits par son dynamisme avec la motorisation 1.0 Boosterjet sous le capot. Nous étions donc impatients de découvrir cette variante retravaillée, équipée d'un 1.4 Boosterjet de 140 chevaux. Un moteur combiné à un poids contenu à 975 kilos, soit 80 de moins que le précédent modèle. Voilà qui résonne comme la promesse d'un comportement des plus joyeux !

Tape-à-l'oeil

Impossible de rater la dizaine de Swift Sport qui nous attend à l'aéroport de Malaga. Leur teinte d'un jaune citron éclatant, presque fluo, reflète avec force le soleil andalou. Une couleur baptisée «Champion Yellow» en référence à la couleur arborée par les voitures officielles du constructeur engagées en rallye. Rassurez-vous, la Swift Sport est également proposée en six autres teintes nettement moins tapageuses. Elles mettront toutefois moins en exergue les éléments distinctifs : jupes latérales et bas de caisse façon carbone, boucliers plus aérés, et même, pseudo-diffuseur arrière avec double embouts d'échappement. Ajoutez à cela une assiette abaissée de 15 millimètres et des jantes bicolores de 17 pouces, et vous obtenez une voiture bien née visuellement.

Bien à bord

Dans l'habitacle, l'accentuation de la sportivité passe par un volant à méplat, une poignée de détails rouges sur les inserts et les fonds de compteurs, et, surtout, surtout, par des sièges baquets admirablement dessinés qui maintiennent à merveille les occupants avant. Les passagers arrière apprécieront quant à eux d'accéder plus facilement à leurs sièges grâce aux cinq portes, seule carrosserie désormais proposée par la Japonaise. Suzuki a également mis le paquet en matière d'équipement, tant de confort (multimédia à écran tactile, climatisation automatique, gestion des feux de route…) que de sécurité : (aide au freinage d'urgence notamment). Enfin, l'écran couleur disposé entre les cadrans s'enrichit de fonctionnalités spécifiques telles que l'affichage de la suralimentation du turbo. Mais on aurait aussi apprécié un effort dans le choix des matériaux, très décevants.

Sagesse relative

C'est donc un moteur 1.4 Boosterjet de 140 chevaux qu'embarque cette Swift Sport. Un moteur à injection directe qui délivre sa puissance à 5.500 tr/min, tandis que le couple maxi de 230 Nm est atteint à partir de 2.500 tr/min. Un moteur nettement moins puissant que ce que proposent désormais les références de la catégorie des citadines musclées ; les dernières Clio RS et Fiesta ST revendiquant chacune 200 chevaux. La Japonaise ne boxe donc pas vraiment dans la même cour.

Toutefois, ses prestations routières parviennent à convaincre par une efficacité certaine. Les pneus Continental Conti-Sportcontact qui chaussent la voiture fournissent une adhérence sans faille, et transmettent efficacement les commandements du moteur à la route. Le caractère mécanique est toutefois moins marqué que par le passé. Les montées en régime sont désormais assez linéaires, et les figures acrobatiques ne font désormais plus partie des prédispositions de la japonaise. Son efficacité lui confère un tempérament plus mature, mais toujours plaisant, que ce soit dans les successions de virages serrés ou dans les larges courbes négociées en appui grâce à des limites qui semblent très progressives.

Les six rapports de la boîte de vitesse pâtissent en revanche d'un étagement assez long, plutôt étonnant pour une sportive. Heureusement, la plage d'utilisation assez large du moteur permet de ne pas avoir à trop user du levier ; le troisième rapport se montrant particulièrement à même de couvrir la plupart des besoins en conduite active. Notre principale critique concerne en fait la direction : précise mais peu communicative, elle renvoie une certaine «mollesse» dans le volant ; un sentiment d'élasticité peu agréable.


Conclusion

Plus pratique, plus polyvalente et plus efficace que sa devancière, la Suzuki Swift Sport atteint une certaine maturité. Et si elle n'offre pas l'ardeur à la tâche d'autres propositions de son segment, elle n'en reste pas moins une agréable petite nerveuse, bien suffisante pour procurer du plaisir en usage routier.


Les +

Dynamisme certain

Présentation enjouée

Excellents sièges

Légèreté

Efficacité

Confort général

 

Les –

Qualité de l'habitacle

Plus dynamique que vraiment sportive

Direction trop molle

Tarif élevé

La Suzuki Swift Sport en quelques chiffres

Moteur : quatre cylindres, essence, 1.373cc; 140ch à 5.500tr/min; 230Nm de 2.500 à 3.500tr/min.

Transmission : aux roues avant

Boîte : manuelle 6 rapports

L/l/h (mm) : 3.890/1.735/1.495

Poids à vide (kg) : 975

Volume du coffre (l) : 265

Réservoir (l) : 37

0 à 100 km/h (sec.) : 8,1

Prix : 23.974 € TVAC

Puissance : 140 ch

V-max : 210 km/h

Conso Mixte : 5,6 l/100 km

CO2 : 125 g/km