ESSAI Suzuki Vitara S : Patience récompensée

Suzuki aura mis le temps pour suivre la voie du petit moteur essence suralimenté mais entre ce que nous vous disions dans notre dernier numéro à propos de la Baleno, et ce qu'on découvre aujourd'hui, ça valait a peine d'attendre !

Le Vitara S coiffe dès à présent la gamme Vitara et le plus important n'est pas sa face avant plus agressive, ses jantes noires ni les touches d'alu ou de rouge "Sport" de l'habitacle. Le plus important, c'est son moteur essence flambant neuf  : un 4 cylindres 1.4 Turbo revendiquant 140 chevaux et 220 Nm. Il peut être associé à une transmission avant ou intégrale permanente, ainsi qu'à une boîte manuelle ou automatique, 6 rapports dans les deux cas. C'est une version manuelle 4x4 que nous avons essayée et, comment vous dire… Like !

Celui qui manquait

En effet, cette boîte parfaitement étagée – dont la commande est peut-être perfectible – sert à merveille ce nouveau moteur, exploitable partout : disponible même sous les 1.500 tours, franc dans ses montées en régime, plein de souffle jusqu'à la zone rouge… Avec plus de 10 secondes pour abattre le 0 à 100, on ne parle certes pas d'un missile. Mais pour ce qui est de l'agrément en conduite urbaine et du fun sur les routes sinueuses, il est d'une générosité absolue. Ce moteur est ce qu'il manquait pour exploiter la légèreté et l'excellent châssis du Vitara, auquel on n'a rien changé. Comme on peut se permettre un rythme bien plus élevé et des sorties de virage plus viriles qu'avec le brave 1.6, on constate mieux que jamais que le train avant ne demande qu'à mordre et qu'en mode Sport, la transmission intégrale (que nous recommandons chaudement) assure des trajectoires parfaites même sur un sol très glissant. Sous-virage quasi impossible  ! Bref, si ça n'en a pas les chronos, tout cela a vraiment la saveur de la conduite sportive.

Suzuki étant par ailleurs une marque de tout-terrain, un petit passage sur des sentiers nous avait été concocté. Pas question de franchissement ici, mais l'occasion de passer encore un peu la pommade aux ingénieurs : malgré le dynamisme dont fait preuve le Vitara, l'amortissement reste très courtois envers les vertèbres, même sur les chemins les plus défoncés. Respect ! 

Conclusion

Oubliez tous les autres Vitara, il n'y en a qu'un, celui-ci ! Châssis, moteur, plaisir, tarif compétitif, tout y est. Avec ce genre d’engin, Suzuki pourrait bien devenir un point de passage obligé de tous les conducteurs passionnés et économes…


Le Vitara S 4x4 en quelques chiffres 

Moteur : 4 cylindres turbo, 1.373cc; 140ch à 5.500tr/min; 220Nm de 1.500 à 4.000tr/min.

Transmission : intégrale permanente.

Boîte : manuelle 6 rapports.

L/l/h (mm) : 4.175/1.775/1.610

Poids à vide (kg): 1.210

Volume du coffre (l) : 375 – 1.120

Réservoir (l) : 47

0 à 100 km/h (sec.) : 10,2


Points positifs

Moteur très réussi

Châssis mis en valeur

4WD efficace

Points négatifs

Commande de boîte perfectible

On veut plus de chevaux!

L'autre version

Vitara S 4x2 : 140ch, 5,2l/100km, 225km/h, 23.999 euros TVAC.

Prix : 25.999 € TVAC

Puissance : 140 ch

V-max : 200 km/h

Conso. mixte : 5,4 l/100km

CO2 : 127 g/km