Enchaînant les abandons et les casses moteurs depuis de nombreuses courses en Formule 1 avec McLaren Honda, Fernando Alonso a obtenu l'autorisation d'aller se changer les idées en participant aux 500 miles d'Indianapolis. Et malgré son inexpérience, le rookie a mené la vie dure à ses concurrents en montrant ses talents de pilote.

Finalement, l'Espagnol a malheureusement dû abandonner aux 179ème tour sur 200 à cause d'une casse de… son moteur Honda, non sans avoir pris beaucoup de plaisir. C'est l'ancien pilote de F1, le Japonais Takuma Sato qui s'est imposé devant le Brésilien Helio Castroneves et le jeune Ed Jones.