Citroën : une première mondiale et une nouvelle marque au Salon

|

Le Salon de l’auto de Bruxelles est l’occasion pour Citroën de dévoiler un modèle en première mondiale et de graver dans les esprits que DS est aujourd’hui un constructeur à part entière qui a l’ambition de rivaliser avec les marques Premium.

Cela dit, la première mondiale Citroën n’est pas un nouveau modèle. Il s’agit juste de la C4 qui profite d’une refonte de mi-carrière. Extérieurement, le toilettage se limite à une paire de phares remodelés mettant en avant une guirlande de diodes blanches plus marquée et un fond noir. A l’arrière, ce n’est guère mieux. On découvre juste des feux dont l’intérieur s'inspire de l'effet 3D introduit par la DS3. L’habitacle, pour sa part, reçoit un écran tactile moderne et a droit, en option, à un dispositif d'accès et de démarrage sans clé. Question motorisations, il n’y a qu’une nouveauté à signaler. La C4 hérite en effet du 1.6 BlueHDi de 100 ch. Avec une consommation mixte de 3,3 l/100 km, ce quatre cylindres diesel a vraiment l’ambition d’épater la galerie.

Sur le stand DS, c’est le concept car DS Divine et ses multiples innovations qui risque bien d’attirer tous les regards. Il faut dire que cette étude de style annonce les futures formes de la première DS du XXIème siècle. De ce modèle, on dit déjà qu’il viendra concurrencer les Audi A3, BMW Série 1 et autres Mercedes Classe A. Enfin, histoire de faire patienter le chaland, DS propose pour l’heure la récente DS3 remodelée qui se présente avec une robe émeraude laquée.

Et vous, êtes-vous désormais plutôt Citroën ou DS ?