Gare aux amendes en vacances

|

Alors que les vacances débutent, Touring met en garde les voyageurs : de nombreux pays européens collaborent désormais dans le traitement des amendes et les contrôles radars se multiplient en France.

Si vous pensiez qu’en vous faisant flasher à l’étranger, vous ne risquiez rien, méfiez-vous. Touring nous rappelle que la plupart des états en Europe collaborent depuis 2013 sur base d’une directive européenne. Les pays membres sont censés utiliser les mêmes méthodes pour échanger les données sur les contrevenants. Les états partenaires ont ainsi automatiquement accès à vos données afin de vous envoyer les amendes. Ce système concerne les excès de vitesse, la conduite sous influence, le passage d’un feu rouge, l’utilisation d’un téléphone au volant ou encore la conduite sans ceinture de sécurité. En 2014, c’est ainsi que près de 300 000 conducteurs étrangers ont été verbalisés en Belgique.

Dans le tableau ci-dessous, Touring a repris le montant des amendes pour les principales infractions dans les pays limitrophes à la Belgique :



D’après Touring, ce sont principalement les voyageurs qui se rendent en France qui doivent se montrer vigilants. Le nombre de nouveaux radars mobiles de la police française s'élève à 300 alors qu’on n’en comptait que 190 à la fin de l'année passée. Ces nouveaux radars mobiles prennent place sur véhicules de police banalisés qui se déplacent sur les routes et peuvent flasher en mouvement, même en sens inverse. De plus, les radars ne sont pas visibles sur le véhicule.

Et vous, pensiez-vous être à l’abri des amendes à l’étranger ?