Les plaques personnalisées échappent aux radars

|

Si vous êtes l’un(e) des 10.000 propriétaires d’une plaque d’immatriculation personnalisée, vous n’êtes sans doute pas passé(e) à côté de l’information annonçant que les radars-tronçons n’étaient pas capables de vous identifier. Cette « bonne nouvelle » vous a sûrement fait rire. Cela dit, il ne faut pas croire pour autant que vous êtes à l’abri de tous les flashs du pays...

En effet, il n’y a apparemment que les caméras de reconnaissance automatique d'immatriculation (ANPR) de ces radars-tronçons qui ne détectent pas ce type de plaques. Bref, à l’approche d’un radar fixe ou mobile, levez le pied !

Interrogée sur le sujet, l'Agence flamande des routes et de la circulation (Vlaams Agentschap Wegen en Verkeer) a confirmé le problème. Et, selon Peter Bruyninckx, l’un de ses responsables, les caméras ne seront pas ajustées dans l'immédiat. A la presse, ce responsable a déclaré : « Le logiciel pour ces caméras est préprogrammé pour un certain nombre de standards. L'arrivée des plaques personnalisées représente donc un nouveau défi technique. Aujourd’hui, nous savons quel est le problème et devons maintenant étudier comment il peut être résolu ».

Le Service Public Wallonie (SPW) reconnaît aussi ce problème, mais précise qu’il ne s’agit que de « certaines plaques d'immatriculations personnalisées » qui ne sont pas reconnues par le système. La police fédérale, elle, laisse entendre qu’un contact a été pris avec la société privée qui gère le software afin de vite trouver une solution.

Et vous, trouvez-vous cela normal que ces radars ne soient pas à jour ?