VW prêt à laisser la place de numéro 1 mondial à Toyota

|

Matthias Müller a indiqué que Volkswagen ne souhaite plus détrôner Toyota de sa place de numéro un mondial des ventes. Le scandale des moteurs truqués ne permettra pas à Volkswagen de conclure l'année à la première place.

Volkswagen avait pu passer en tête cet été et était donc devenu le numéro un mondial en termes de ventes mais de l'aveu du nouveau patron du groupe, Matthias Müller, Volkswagen ne pourra terminer l'année à la même place. Il juge d'ailleurs qu'il s'agissait "d'une "obsession" qui avait "peu de sens".

Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire allemand Wirtschaftswoche, Matthias Müller qui est devenu président du groupe VW à la suite du scandale des émissions truquées explique encore que "Volkswagen doit rester un poids lourd mondial, mais nous définissons cela d'une autre manière".

Pensez-vous que, sans ce scandale, les ambitions de Volkswagen auraient été différentes ?