Voiture de police photographiée = amende de 800 €

|

Les forces de l’ordre se doivent de donner le bon exemple. Dès lors, quand celles-ci ont le malheur de faire le moindre faux pas, il y a toujours l’un ou l’autre petit malin pour prendre une photo et la publier sur Twitter ou Facebook. Ces derniers mois, on a ainsi vu des photos de policiers garant leur véhicule devant un garage le temps d’aller chercher leur sandwich ou encore stationner sur un passage pour piétons.

Si la photo publiée a l’ambition de faire le buzz, elle peut parfois se retourner contre son auteur. Une Espagnole peut en témoigner. En effet, elle vient de recevoir une amende de 800 euros. La raison ? Elle a publié sur la toile une image montrant une Nissan Qashqai de police garée sur un espace réservé aux personnes handicapées. Le montant élevé, lui, s’explique par l’entrée en vigueur récente d’une loi.

En effet, depuis 1er juillet en Espagne, une loi relative à la sécurité des citoyens interdit « l'utilisation non autorisée d'images de policiers qui pourraient compromettre leur sécurité ou celle de leur famille, d'installations protégées ou d'opérations de police ». 

D'après le porte-parole de la police locale, Fernando Portillo, la voiture de police en question s'était autorisée à occuper cette place pour pouvoir intervenir plus vite sur un cas de vandalisme. Cela dit, il pense que cette femme a aussi reçu une amende parce que les policiers considéraient que leur « honneur avait été attaqué ». Il y a bien sûr fort à parier qu’elle fera appel de ce jugement.

Et vous, pensez-vous que pareil cliché méritait une telle amende ?