Achat voiture refusé: client soupçonné de vouloir l'expédier aux talibans

|

Aux Etats-Unis, un client se fait refuser l'achat d'une voiture sous prétexte qu'il y aurait des risques qu'il puisse l'expédier à des talibans.

Surjeet Bassi est un indien américain de 50 ans vivant à Middletown, New York, et propriétaire d'une entreprise basée dans le transport médical. Quand celui-ci décide de remplacer sa Mercedes-Benz ML350 pour un modèle plus récent, Prestige Motors du New Jersey lui refuse tout bonnement l'achat de la voiture.

Après avoir montré patte blanche suite une vérification de crédit, un acompte de 1000 $ préalablement versé ainsi qu'une vérification de son nom dans la base des données fédérales, le directeur de la concession refuse d'accorder l'achat de la voiture à Bassi en expliquant que la région d'où il est originaire, est une " zone à haut risques " car les gens y expédient des voitures aux talibans. Suite cet aléa, Bassi a déposé une plainte contre le concessionnaire, et lui réclame 1.260.000 $ pour son préjudice.