ESSAI Mazda 6: elle travaille sa beauté intérieure

|

La 6 bénéficie désormais d'une technologie - le G-Vectoring Control - qui augmente le plaisir et améliore le confort...

Pour ce petit coup de jeune, Mazda a choisi de ne pas apporter de modifications à la belle gueule de la 6. Tant mieux: qu'il s'agisse de la version Wagon (laquelle représente 70% des ventes au plat pays des breaks) ou de la berline, on garde les traits gracieux de cette routière pourtant robuste.

Les modifications sont d'ordre électronique. Ainsi, la Mazda 6 de nouvelle génération va bénéficier de la fonction G-Vectoring Control quelques mois avant la 3. Ce système ajuste le régime du moteur en fonction des informations envoyées par la direction. Le but : adoucir et optimiser subtilement les transferts de charge. Plus fort: le comportement du véhicule s'adapte aux intentions du conducteur. De quoi réduire considérablement les corrections apportées à la direction quelles que soient les conditions de la route!

Parmi les autres innovations, on note également, selon le modèle, qu'une caméra de détection avant remplace le laser infrarouge du modèle précédent. Du coup, les systèmes anti-accidents sont plus efficaces.

Conclusion

Ce G-Vectoring Control s’avère très convaincant. Et comme la Mazda 6 n’a pas pris une ride, elle est d’autant plus recommandable!


+

Look général est intact

Bonne routière

Insonorisation du moteur

Poids 

Confort

-

Suspension trop souple 

Emissions de CO2

Qualité perçue de certains matériaux

La 6 Wagon 2WD 150ch en quelques chiffres

Moteur : 4 cylindres en ligne, 2.191cc ; 150ch à 4.500tr/min ; 380Nm de 1.800 à 2.600 tr/min

Transmission : aux roues avant

Boîte : manuelle 6 rapports ou boîte auto 6 rapports

L/l/h (mm) : 4805/1840/1480

Poids à vide (kg) : 1.420 kg

Réservoir : 62 l 

0 à 100 km/h (sec) : 9,8 sec

  

Prix : 24.537 € TVAC

Puissance : 150 ch

V-max : 211 km/h

Conso.mixte : 4,2 l/100km

CO: 127 g/km