PSA: rachats tous azimuts?

|

PSA et Opel ont annoncé la semaine dernière être en discussion pour le rachat du second par le premier: on en sait un peu plus sur le prix à débourser. Dans le même temps, on apprend que PSA serait finalement prêt à s’offrir le constructeur malaisien Proton

Le montant que le groupe français devrait sortir de son portefeuille pour s’offrir Opel serait de 2 milliards d’euros. Celui-ci serait composé pour moitié de cash, et pour moitié d’un épurement de dette. Rien n’est encore signé pour l’heure, et les pierres d’achoppement ne manquent pas, notamment concernant la filiale Vauxhall et le maintien de la production au Royaume-Uni après le Brexit.

PSA n’a pas dit son dernier mot non plus dans le rachat de Proton. Alors qu’on pensait la vente à Geely quasi-officielle, voici que se précise une nouvelle solution: PSA pourrait s’offrir Proton, mais laisserait Lotus – propriété du constructeur malaisien – à Geely. Affaire à suivre donc.