Volvo délocalise la S90 en Chine

|

Propriété du groupe chinois Geely depuis 2010, Volvo a annoncé son intention d’assurer la majorité de sa production mondiale sur ses sites de l’empire du milieu. L’usine de Gand n’est heureusement pas menacée.

Volvo augmentera prochainement les capacités de ses trois usines chinoises pour y assurer la production de presque tous ses modèles pour les marchés mondiaux. Le changement le plus notable concerne le transfert de la S90, porte-étendard de la marque, de Göteborg à Daqing. Seuls «un nombre limité» de S90 seront encore produites en Suède, qui conserve toutefois pour l’instant l’exclusivité des V90 et XC90.

L’usine de Gand ne devrait toutefois pas être impactée par ce changement de centre névralgique. Car bien que les séries 40 (V et bientôt S et XC) sortiront prochainement des chaînes de la nouvelle unité de Luqiao, le site belge restera l’usine principale de ces modèles pour les marchés européens.

Pas de changement pour les séries 60, toujours partagées entre Torlsanda (pour l’Europe) et Chengdu.