560 chevaux dans la nouvelle Audi A6

|

Au Mondial de l’Automobile de Paris, sur le stand Audi, il n’y a pas que le TT Roadster et le concept TT Sportback qui sont mis en avant. En effet, la marque aux anneaux dévoile aussi une nouveauté de taille : la refonte de la famille A6. Ce remodelage est important car l’A6 est le modèle le plus vendu après l’A4 en Europe. Audi reconnaît toutefois que cette refonte se veut plus technique qu’esthétique.

Concrètement, les A6 ont droit à un bouclier avant et une calandre modifiés, des feux arrière redessinés, des sorties d'échappement plus larges et une nouvelle gamme de jantes. Dans l’habitacle, on note l’apparition d’un nouveau système multimédia MMI intégrant une connectivité internet à haute vitesse (4G). Les passagers ont donc désormais la possibilité de télécharger des applications et de profiter de services en ligne.

Question sécurité, la famille A6 fait un bond en avant. Elle dispose désormais de plusieurs systèmes d’aide à la conduite, avec notamment l’alerte de franchissement de ligne, la détection d'obstacles dans les angles morts ou encore l’affichage tête haute. C’est Byzance !

Enfin, pour animer ses A6, le constructeur propose des moteurs ayant subi quelques modifications. Ainsi, en entrée de gamme essence, on trouve aujourd’hui un 1.8 TFSI fort de 190 chevaux et limitant sa consommation à 5,7l/100km, mais également un V6 TFSI de 3 litres (333ch). En diesel, l'offre est plus large et la puissance s’échelonne désormais de 150 à 326 chevaux. L’Audi A6 Allroad, pour sa part, est toujours d’actualité et conserve ses moteurs V6. La sportive S6 voit son V8 bi-turbo passer à 450 chevaux. Le moteur de la RS6 délivre encore 560 chevaux et 700 Nm.

Trouvez-vous que les évolutions apportées à la famille A6 sont suffisantes ?