Berlingo : des évolutions majeures pour le ludospace de Citroën

|

Début mars, le ludospace sera à la fête au Salon de Genève. On pourra en effet y découvrir les récents Fiat Doblo et nouveaux Volkswagen Caddy certes, mais également le Citroën Berlingo revu et corrigé.

Concernant cette refonte de mi-carrière, Citroën vient de dévoiler plusieurs détails intéressants. On a ainsi appris que le style extérieur évoluera en douceur ; la marque n’ayant offert à son Berlingo qu’une face avant un peu moins ronde qui se distingue notamment par une grille de calandre redessinée et des feux de jour LED repositionnés. Pour le reste, on sait également que le catalogue s’enrichit de deux nouvelles teintes de carrosserie : gris Acier et brun Moka.

Dans l’habitacle, si l’heure n’est pas à la révolution, on remarque toutefois que le Berlingo a droit à de nouveaux garnissages intérieurs (tissus QUAD et LIBERIA) et on retrouve avec plaisir l’aménagement Modutop du pavillon, les sièges arrière déposables, la console centrale amovible ou encore et la lunette arrière se dissociant de la porte du coffre.

Par contre, question « nouvelles technologies », Citroën fait fort. De série ou en option, la marque équipe en effet son Berlingo d’un système de freinage automatique, d’une aide au stationnement avant ou encore d’une tablette tactile qui, avec sa fonction Mirror Screen, permet d’afficher les données d’un smartphone.

Enfin, sous le capot du Berlingo, on retrouve les nouveaux blocs diesel BlueHDi dont la puissance s’échelonne de 75 à 120 chevaux. Ils répondent tous à la norme Euro 6.

Et vous, seriez-vous tenté(e) d’acquérir ce Berlingo entièrement repensé ?