DS 5 : voici le premier modèle véritable de la marque DS

|

Au Salon de Genève, début mars, DS va dévoiler son premier « nouveau modèle » en tant que marque complètement indépendante de Citroën. Il s’agit de la refonte de la Citroën DS5 rebaptisée DS 5. Ce changement d’appellation s’accompagne bien sûr de la disparition du double chevron.

Concrètement, cette DS 5 se voit offrir une signature lumineuse s’inspirant de celle des DS 3. Elle a donc droit à des projecteurs associant les technologies LED et Xénon, mais également à des indicateurs de direction défilants.

A bord, il n’y a pas de nouveauté à signaler ; à l’exception de l’arrivée d’un nouveau GPS à écran tactile qui permet de supprimer pas moins de 12 boutons. Par contre, du côté des équipements, le constructeur propose désormais la surveillance d’angle mort et plusieurs packs. Parmi ceux-ci, il y a les packs Monitoring (carnet d'entretien individuel), Mapping (localisation du véhicule) ou encore Tracking (géolocalisation en cas de vol).

Sous le capot de la DS 5, on retrouve les dernières motorisations du groupe PSA. En diesel, on peut donc compter sur des blocs BlueHDi dont la puissance s’échelonne de à 120 à 180 chevaux et dont la consommation est comprise entre 3,8 et 4,3 l/ 100 km. L’offre essence repose sur le THP 165 et sur le THP 210. Enfin, la version Hybrid développe toujours 200 chevaux et est créditée d’une consommation de 3,5 l/100 km, soit des émissions de CO2 limitées à 90 g/km. Cette DS sera commercialisée en juin.

Et vous, que pensez-vous de ce premier « nouveau modèle » de DS ?