Nouvelle Peugeot 408 : Modèle chinois

|

Le marché chinois est friand des modèles tricorps. Le constructeur français ne peut négliger cette donne. Courant avril, au salon de Pékin, il a donc dévoilé son dernier modèle en date baptisé 408. Cette berline est en réalité bien plus qu’une 308 se dotant d’une malle. Concrètement, si elle reprend à son compte l’empattement (2,73 m) de la 308 SW, cette Peugeot emprunte aussi de nombreux éléments techniques et structurels de la 308 élue « Car of the Year  2014 » en Europe. Cela dit, la 408 a ses propres caractéristiques.

La 408, par exemple, ne s’offre pas le mobilier de bord dit « e-cockpit ». A bord, il n’est donc pas question de retrouver le petit volant, les compteurs déportés en direction du pare-brise ou l’interface tactile. L’agencement intérieur est en « T » et se veut plus proche de celui de la 508.

En Chine, les motorisations essence sont incontournables. Pour animer sa berline, la marque au Lion propose donc trois blocs essence. En entrée de gamme, le bloc à trois cylindres 1.2 e-THP de 130 ch est proposé. Ensuite, les clients peuvent disposer d’un moteur 1.6 THP de 160 ch muni d’un système start/stop. Au sommet de la gamme, enfin, Peugeot va animer la 408 avec un inédit moteur 1.8 THP développant 200 ch et affichant une valeur de couple de 280 Nm. Tous ces blocs s’associent, de série, à une boîte automatique.

Pour l’heure, aucune info ne circule quant à une éventuelle commercialisation de la 408 dans nos contrées. 

Seriez-vous intéressé par ce modèle ?