Pourquoi la nouvelle BMW Série 5 a tout d'une mini Série 7

|

BMW vient de lever officiellement le voile sur la septième génération de la Série 5. Cette nouvelle venue offre des lignes modernisées, inspirées en partie par celles de sa grande sœur. Mais le lien entre les Séries 5 et 7 n'est pas qu'esthétique.

Ainsi, nombre de technologies introduites par la Série 7 sont maintenant reprises par la nouvelle Série 5. C'est le cas de l'interface qui peut maintenant se piloter de façon tactile et par gestes. La nouvelle Série 5 se fait également plus autonome à la manière de la 7, mais aussi de sa concurrente, la Mercedes la Classe E. Quant à la connectivité, elle est évidemment toujours plus poussée.

Plus grande (4,93m) mais plus légère, la BMW Série 5 se veut aussi plus dynamique et sobre. La 520d et ses 190 chevaux (400 Nm de couple) se contente de 4,2l/100 km et 109 g de CO2/km, mais une future EfficientDynamics Edition fera encore mieux dans peu de temps.

En attendant les M550i et M5, la 540i xDrive prend le rôle de haut-de-gamme. Son six en ligne de 3 litres se targue de 340 chevaux et 450 Nm de couple pour un 0 à 100 km/h abattu en 4,8 secondes et des émissions de CO2 limitée à 159g de CO2/km.