Vent de fraîcheur sur la Volkswagen Scirocco!

|

Après six années de carrière, la Volkswagen Scirocco s’offre enfin un léger lifting. Comme souvent chez la marque allemande, les changements sont assez succincts, et seul l’œil avisé distinguera la nouvelle version de l’ancienne au premier coup d’œil.

A bien y regarder, on remarque les feux avant et arrière retouchés, faisant appel l’un comme l’autre à des LEDs pour assurer leur signature lumineuse. Les pare-chocs ont également été revus pour offrir un look plus agressif, notamment par l’ajout d’un pseudo diffuseur d’air à l’arrière. A bord, c’est le nouveau volant à trois branches ainsi que les trois cadrans situés sur le sommet de la planche de bord qui assurent la nouveauté. Ces derniers permettent de garder à l’œil la pression du turbo et la température de l’huile, le dernier étant un chronomètre.

Ce restylage s’accompagne évidemment d’une refonte de l’offre de motorisations. En essence, l’évolution la plus notable est la disparition du 1.4 TSI 160 chevaux au profit du 2.0 TSI 180, qui prend place entre le 1.4 TSI de 125 chevaux (contre 122 précédemment) et le 2.0 TSI de 220 chevaux. La gamme est toujours coiffée par la musculeuse variante R, qui passe de 265 à 280 chevaux.

Les gros rouleurs préfèreront certainement les nouveaux 2.0 TDI de 150 et 184 chevaux, partagés notamment avec la Golf VII.

Et vous, seriez-vous tenté par ce nouveau Scirocco ?