Même si on peut encore reprocher aux véhicules autonomes un certain nombre d'inconvénients, il n'en reste pas moins qu'ils offrent de beaux avantages, notamment en termes de sécurité, et qu'ils seront amenés à se multiplier dans le futur. La Belgique a donc décidé de faciliter cette expansion.

À cet effet, une disposition sera bientôt insérée dans le Code de la Route afin d’autoriser le ministre à déroger de manière exceptionnelle (et limitée dans le temps), dans le cadre de tests, à n’importe quelle règle contenue dans le Code de la Route. Cette disposition devrait entrer en vigueur le plus rapidement possible au début de l’année 2018 et permettra aux véhicules autonomes de niveau 5 de circuler sur la voie publique.