En mars encore, c’est Volkswagen qui a mené la barque avec 5.909 immatriculations, en baisse de 0,97%. L’Allemand devance toujours Renault (5.079 immats ; -1,91%) qui reprend un peu de distance à Peugeot (4.794), en progression toutefois de 2,11%.

Au pied du podium, BMW (4ème) accuse un baisse de 13,69% (4.087), Opel dévisse (3.749 ; -22,07%), Mercedes tente de rester à flot (3.338 ; -2,71%), Audi perd 16,77% (3.225), Ford se maintient (3.170 ; -0.31%) et Citroën boit la tasse (-18,61% ; 2.689). Hyundai (10ème) est donc le seul constructeur du top 10 dans le vert : +7,32% à 2.154 unités.

En revanche, Dacia affiche une forme olympique avec l’arrivée du nouveau Duster : +37,85% (12ème ; 1.974 immats) ; tout comme Seat (18ème ; 1.054 ; +33,93%) et Mazda (19ème ; 981 ; +48,41%).

Au cumul, le marché se maintient de justesse en positif (+0,51%), dominé par Volkswagen (+5,58%), Renault (+2,02%) et Peugeot (+6,21%).