Les résultats de cette enquête révèlent que 23% des jeunes de moins de 34 ans utilisent au moins une fois un smartphone lors de chaque trajet. Avec 20%, les 35-54 ans ne font guère mieux. Plus étonnant : il y a encore 45% des personnes interrogées qui reconnaissent téléphoner sans kit main libres.

Les dangers de l'utilisation du smartphone au volant sont connus mais l'IBSR en partenariat avec Telenet et Base tentera de conscientiser encore davantage les jeunes avec une nouvelle campagne dès cet été baptisée “Smart Phones, Smart Drivers”.