Une entente sur les prix entre constructeurs allemands?

Déjà impactée par l’affaire du dieselgate, l’industrie automobile allemande pourrait-elle voir éclore un nouveau scandale? Cinq constructeurs sont en tout cas soupçonnés d’avoir conclu des accords pour s’entendre sur plusieurs aspects techniques de leurs véhicules, ce qui est tout à fait contraire à la loi.

Volkswagen, Audi, Porsche, Mercedes et BMW se sont-ils entendus sur diverses parties techniques de leurs véhicules? Selon les premiers échos, il semblerait que oui, et que cette pratique dure depuis les années 90! Une entorse qui pourrait leur coûter très cher.

Volkswagen et Daimler (Mercedes) se seraient dénoncés l’été dernier aux autorités anti-cartel, espérant sans doute que cela allègerait leur note qui s’annonce, si les faits sont avérés, particulièrement salée: jusqu’à 10% du chiffre d’affaire de l’entreprise!

Pour l’heure, aucune enquête n’est officiellement ouverte, que ce soit en Allemagne ou au niveau de la Commission européenne. Les deux entités confirment seulement «étudier des informations reçues». Affaire à suivre donc.