Actuellement, il est prévu que seuls les diesel Euro 6 soient autorisés après 2025 dans la capitale. Mais la ministre bruxelloise de l'environnement Céline Fremault a lancé les concertations pour une interdiction totale du diesel d'ici 2030 au plus tard.

Selon la RTBF, l'accord de principe porte aussi sur l'interdiction des véhicules essence dans une étape suivante et sur le développement des alternatives tels que les véhicules électriques, hybrides et roulant au CNG.

En outre, un comité sera chargé “d'assurer la cohérence des mesures fiscales, environnementales, économiques, sociales, et de mobilité, en distinguant notamment les véhicules privés et les véhicules à usage professionnel”.