Des policiers sommés de retirer les messages politiques de leurs véhicules

Des policiers newyorkais du commissariat de Manhattan ont reçu l'ordre de retirer les slogans politiques et les affichettes de campagne collées sur leurs véhicules de patrouille. Quelques jours auparavant, leurs confrères du Bronx avaient dû en faire tout autant.

Un bon nombre de voitures utilisées par les agents du NYPD affichent des autocollants exhortant les électeurs à voter "non" à l'occasion du référendum visant à mettre en place une convention constitutionnelle à Albany. Afficher une opinion politique sur un véhicule de police est tout simplement illégal.

Le porte-parole de l'hôtel de ville a déclaré au New York Post que certains employés de la ville, y compris les policiers, étaient «interdits de s'engager dans des activités politiques durant les heures de travail». La convention constitutionnelle en question pourrait entraîner une série de changements importants et notamment une diminution des pensions des agents, ce qui a entraîné la grogne des policiers.