Le bolide italien aurait pu se fondre dans la circulation si elle n’avait pas entravé la fluidité du trafic près de Berkeley Square. Il semblerait que le conducteur voulait stationner derrière une Porsche 918 conduite par son propre père. Interpellé par la police, l’homme a fourni une attestation d’assurance qui n’était pas à son nom. La police a fait venir une dépanneuse pour embarquer la supercar.

Qu’adviendra-t-il de la Ferrari 458 Speciale Aperta ? La police londonienne la proposera peut-être aux enchères puisqu’il s’agit d’une édition limitée qui ne manque pas de potentiel. Ce ne serait pas la première fois que ça arrive, de toute façon.