Les faits se déroulent à San Francisco. Le conducteur d’une Mercedes SLK argentée a malencontreusement perdu le contrôle de son véhicule. Désemparé, il a accéléré, a pris un arbre, frappé une boite aux lettres et un panneau sur son chemin, avant de choisir la salle d’exposition d’un magasin de Tesla comme destination finale.

Même si la vitrine, dont la hauteur était de 4,5 mètres, a été réduite en morceaux, cet accident ne compte aucuns blessés.

Pour la Mercedes endommagée, le propriétaire peut toujours trouver son bonheur chez Tesla.