Le V6 biturbo développe donc toujours 600 chevaux sous le capot de celle qui est surnommée Godzilla. Les ingénieurs se sont concentrés sur la structure de la voiture et proposent un recalibrage des suspensions pilotées Bilstein ainsi que des boucliers en fibre de carbone.

Les autres nouveautés concernent l'apparition d'un nouveau tableau de bord recouvert de cuir qui fait appel à un nouveau système d'info-divertissement avec écran de 8 pouces réduisant le nombre de boutons de 27 à 11. Un “détail” sans doute moins important à l'attaque du chrono sur le Nürburgring.