Apple vient de faire un grand pas en avant dans la course à la voiture autonome en recevant l’autorisation du département des véhicules motorisés de tester ses produits en conditions réelles. La marque à la pomme rejoint ainsi d’autres compagnies de la Silicon Valley, dont son concurrent direct Alphabet (Google), pionnier en la matière, mais aussi des constructeurs automobiles comme Tesla, Ford, Chevrolet, Mercedes ou Volkswagen.

Apple n’a encore communiqué aucun détail ni délai pour ces phases de tests et une éventuelle commercialisation, mais l’expérience de rouler dans une «iVoiture» semble se rapprocher…