BMW et IBM travaillent main dans la main pour améliorer la conduite

BMW et l’entreprise informatique IBM ont annoncé leur volonté de travailler en commun au développement de «l’expérience de conduite» en recourant à l’intelligence artificielle du projet Watson mis au point par le géant américain.

Dans un premiers temps, le but est de «travailler ensemble sur le rôle du système cognitif Watson dans la personnalisation de l’expérience de conduite et la création de systèmes plus intuitifs pour les conducteurs des futures BMW» selon le discours officiel.

Concrètement, le développement se concentrera autour de six axes : la capacité des véhicules à diagnostiquer et remédier à un problème sans intervention humaine; la communication entre véhicules; l’adaptation aux préférences du conducteurs (position de conduite, destinations favorites…); l’apprentissage continu du comportement de chacun au volant; l’intégration dans le monde connecté (météo, trafic…) et, évidemment, l’autonomie totale, but final du projet.

Aucun délai quant à l’aboutissement de ces travaux n’a été communiqué.