Cette «évolution du capital» de Fujitsu Ten se traduit par une augmentation de 10 à 51% des parts détenues par Denso, la proportion d’actions propres du fabricant d’électronique tombant pour sa part de 55 à 14%. Les 35% restants restent détenus par Toyota… également présent à hauteur de 30% au capital de Denso.

Cette acquisition s’inscrit dans la course à la technologie en matière de voiture autonome dans laquelle s’est engagé l’équipementier. Ce dernier a déjà consenti de lourds investissements en matière de R&D ces derniers mois, en plus de s’être associé avec les compagnies NEC et Morpho dans cette optique.