Renault reprend la tête du marché après l’avoir cédée à BMW le mois dernier. La marque au losange a immatriculé 4.395 véhicules (+0,6%) et devance un autre constructeur français, Peugeot (4.178 unités) qui, malgré sa légère baisse de régime (-3,78%), reste devant sa nouvelle marque sœur Opel (4.016, +1,54%). Volkswagen est relégué en quatrième position, à quelques unités seulement (4.003, -2,53%).

Derrière, BMW (3.524), Citroën (3.151) et Mercedes (2.671) sont très en forme, avec des hausses respectives de 11,91%, 12,18% et 13,71%. Hyundai (2.615, -3,51%), Audi (2.597, +17,41%) et Ford (2.480, +12,01%) complètent le Top 10.

Au cumul, Volkswagen (8.502, +13,86%) reste en tête devant Renault (8.236, +2,89%) et BMW (8.074, +18,27%).