Lotus Cars vient de dévoiler un résultat d’exploitation en positif de 2 millions de livres sterling pour l’année fiscale 2016/2017. Un premier résultat dans le vert pour le petit constructeur anglais, qui accumule les pertes depuis 17 ans! Une bonne nouvelle donc, bien qu’il s’agisse d’un résultat avant impôts, qui risque donc fortement de changer de couleur une fois le fisc passé par là.

La ligne de conduite conçue par Jean-Marc Galès (PDG de Lotus), nettement moins dispendieuse que celle imaginée par son prédécesseur Dany Bahar qui avait laissé l’entreprise exsangue, semble porter ses fruits. Le patron s’attend d’ailleurs à un retour dans le vert «net» pour le prochain exercice fiscal (2017/2018).