ESSAI Yamaha Tracer 700: road of live

La Yamaha Tracer 700, actuellement en essai longue durée chez Moto Trends, s’est déplacée sur le circuit du Mans pour assister à la 500ème victoire de Yamaha en Moto GP

L’année dernière, lors de la présentation officielle de la « petite » Tracer, nous avions découvert une moto facile et polyvalente, à la portée de tous. Séduits, nous avions immédiatement introduit une demande auprès de D’Ieteren Sport pour une utilisation estivale. Reçue avec 42 km au compteur, le rodage s‘est effectué en un tour de roues et notre Tracer est enfin prête pour son premier grand voyage. Sa vocation de « Sport Touring » est renforcée par l’adoption d’une paire de valises rigides de 20 litres chacune, une selle confort et des poignées chauffantes, merci Yamaha. Il est possible de rejoindre rapidement la capitale de la rillette par autoroute, mais il ne faut pas bouder son plaisir. Au programme de cette « Road of live », nationales et départementales.

Taille humaine

La Tracer 700 est une machine à taille humaine avec un poids contenu de 196 kilos et une hauteur de selle qui ne dépasse pas 835 mm. La position de conduite est parfaite pour mon gabarit (1,70 m) et j’opte directement pour la position haute (+ 64 mm) de la bulle réglable par deux molettes facilement accessibles à l’arrêt. Le tableau de bord repris à la MT-07 est ici beaucoup plus lisible. Les informations sont nombreuses : compteur, compte-tours, odomètre, trips partiels, jauge à carburant, températures moteur et extérieur, conso instantanée et partielle et enfin rapport engagé. Par contre la sélection des infos n’est accessible que via deux boutons placés sur l’écran numérique à LED, une commande au guidon serait plus commode. Celui-ci est équipé d’un raidisseur qui reçoit pour l’occasion un GPS. Une prise 12 V (option) placée sur le flanc intérieur gauche du carénage en assure l’alimentation.

Héritage 07

Le moteur CP2 fait merveille, bien que la puissance disponible (75 ch à 9.000 tr/min) soit limitée. Le secret de ce bicylindre de 689 cc réside dans le calage particulier à 270° de son vilebrequin. Le couple de 68 Nm est distillé sur une assez grande plage. Très souple, le moulin accepte de reprendre sur le 6ème rapport à 2.000 tr/min jusqu’à la zone rouge située à 10.000 tr/min. Cependant, il est inutile de le « cravacher » à outrance, la valeur maximum de couple est atteinte à 6.500 tr/min. Conduite enroulée pour la petite Tracer bien secondée par une partie-cycle joueuse. Digne héritière de sa génitrice MT-07, la Tracer est par contre plus stable. L’empattement gagne 5 centimètres grâce à l’allongement du bras oscillant. Les suspensions « débattent » un peu plus avec respectivement 130 mm à l’avant et 142 mm à l’arrière. Le confort y gagne aussi, tout comme la selle du même nom d’ailleurs. Plus rien à voir avec la selle dite « confort » de la Tracer 900 qui n’avait pas convaincu nos fessiers.

Comment résister?

La protection offerte est intéressante, mais il faudra probablement équiper la Yamaha d’une bulle haute (disponible en option). J’arrive à m’effacer un peu derrière celle-ci mais les plus grands gabarits risquent le torticolis. Sinon, dans l’ensemble, cette 700 est faite pour tailler la route et « dévorer » du kilomètre. Le réservoir de 17 litres autorise des étapes de plus de 250 km. Pendant ce périple de 1.300 kilomètres, la consommation moyenne oscillera autour de 5,5 litres. Je pense qu’il est possible de s’approcher de 5 litres avec une conduite moins musclée (merci Coyote!). Mais comment ne pas céder à la tentation de cette Tracer ? Le moteur coupleux tracte comme un V-Twin, le châssis est imperturbable tout comme les freins (identiques à la MT-07) et cette demoiselle est chaussée d’excellents Michelin Pilot Road 4.

Conclusion

Le bilan de cette première escapade confirme tout le bien fondé de notre choix en faveur de la Yamaha Tracer 700. Il nous tarde de confirmer prochainement toutes ses qualités.


Les + :

Consommation

Confort

Moteur

Look

Les - :

Accessibilité aux informations du tableau de bord

Taille du plexi

Quelques chiffres :

Moteur : bicylindre 4-temps, 689cc, refroidissement liquide

Puissance : 75ch à 9.000tr/min

Couple : 68Nm à 6.500tr/min

Hauteur de selle : 835mm

Poids en ordre de marche : 196 kg

Réservoir : 17  litres

Prix : 8.490 €