KTM 1290 Super Duke R: une Superbike de route

Les ingénieurs autrichiens n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère. Quitte à mettre le bicylindre de la 1290 Super Duke aux normes Euro 4, autant en profiter pour le «booster» quelque peu pour la nouvelle «R».

Ce bloc de 1.301 cc développe aujourd’hui 177 ch à 9.750 tr/min mais avec un couple de camion (141 Nm) dès les plus bas régimes. Accroché aux quelques tubes d’un excellent châssis treillis résistant à toutes les maltraitances, suspendu par un ensemble fourche/amortisseur plus ferme et doté des aides électroniques habituelles, ce moteur émet également 10% de CO2 en moins. Le plus gros du travail a été effectué sur les chambres de combustion qui reçoivent des soupapes en titanes. Dès les premiers mètres, le fabuleux couple saute aux yeux et donne cette sensation de force tranquille. Une vraie catapulte, mais en douceur. Sans parler des passages des rapports de boîte qui reproduisent cette magnifique sensation.

Hallucinante 

Le côté sportif est cependant omniprésent! Défoulement assuré, surtout sur circuit mais gros bras demandés. Si la selle se révèle moelleuse, si le guidon, élargi et placé plus bas, tombe bien en mains, si la position peut être considérée comme confortable pour ce type de machine, la protection de ce roadster, exempt de saute-vent, s’avère fatalement limitée. Et quand on sait qu’il peut flirter avec les 270km/h… Des performances hallucinantes qui seront encore améliorées par les packs optionnels proposés par l’usine (launch control permettant un départ gaz à fond, anti-wheeling, modes de puissance y compris pour circuit, sensibilité du passage rapide des vitesses et même de l’ampleur du frein moteur ou du contrôle de traction, etc.). Malgré cet attirail, cette KTM 1290 Super Duke R, au look futuriste avec son phare LED, se révèle exploitable au quotidien, principalement grâce au couple de son gros moteur ou à la qualité de ses divers éléments, comme par exemple l’ensemble freinage confié à Brembo. Son prix: 16.795 €.