Alors que l'on évoque la possibilité de futures Audi R8 et Lamborghini Huracán équipées d'un petit moteur 5 cylindres, Lamborghini dévoile une évolution du V10 qui, à faible charge, est capable de n'évoluer que sur 5 cylindres. La consommation s'en ressent et les émissions de CO2 diminuent légèrement, de 290 à 283 g de CO2/km.

En attendant une autre hypothétique version propulsion, le système à transmission intégrale fait également l'objet de modifications dans le but de limiter le sous-virage et d'offrir un comportement plus neutre.

Les dernières modifications concernent de nouvelles teintes, l'apparition de cuir sur de nouveaux éléments, quelques rangements supplémentaires et une installation audio optionnelle Sensonum à dix haut-parleurs.

Pensez-vous que l'Huracan évolue positivement ?