Ces «tunnels flottants» consistent en deux tuyaux parallèles (un pour chaque sens de circulation) au sein desquels circulent les voitures. Ceux-ci sont immergés entre 20 et 30 mètres de profondeur,  soutenus par des pontons flottants pratiquement invisibles en surface afin de préserver la beauté des fjords traversés.

La construction de ces tunnels, qui nécessiterait 7 à 9 ans pour chacun d’eux, représenterait un coût d’environ 23 milliards d’euros mais permettrait de réduire de moitié le temps nécessaire pour aller de Trondheim au nord, à Kristiansand au sud.