L'objectif de ces chercheurs est de montrer à quoi pourrait ressemble le futur si nous partagions l'énergie entre nos bâtiments et nos moyens de transports en utilisant un moyen de fabrication qui permettrait de rapides innovations.

Environ 80% de la voiture et 30% de la maison ont été imprimées en utilisant du carbone renforcé à la fibre de plastique. Sur le toit du bâtiment, on retrouve des panneaux solaires qui ont recours à une batterie issue d’une Fiat 500e pour stocker leur énergie.

Les lignes du véhicules s’inspirent de la Jeep Willys mais si elles ne plaisent pas, il sera toujours facilement possible de réimprimer des pièces en 3D à la demande. La voiture est dotée d’une autonomie de 56 km et est capable de flirter avec les 100 km/h.

Pensez-vous que ce genre de projet puisse se concrétiser à l’avenir ?