Qu'apprend-on à la lecture du communiqué de presse officiel ? Le point le plus interpellant c'est sans doute le régime mené par l'Astra. Jugez plutôt : elle perd entre 120 et 200 kg selon la version. Malgré des dimensions extérieures plus compactes (- 5 cm), les concepteurs nous promettent un habitacle plus spacieux, avec 3,5 cm d’espace aux jambes supplémentaires à l’arrière. La nouvelle Astra s’équipera aussi du système multimédia et de sécurité OnStar, qui permet notamment de générer un point WiFi dans l’habitacle pour brancher jusqu’à 7 appareils (smartphone, tablette numérique, etc.). Quant au système Opel IntelliLink, il permet de piloter un smartphone via l’écran tactile du véhicule et donne accès à plusieurs applications en ligne. Il est compatible avec Android Auto et Apple CarPlay. Sous les capots, on retrouvera des moteurs de dernière génération, avec des puissances allant de 95 à 200 ch. En essence, on trouvera le nouveau petit 1.0 ECOTEC à trois cylindres et injection directe, fort de 105 ch. En diesel, le 1.6 CDTI sera bien sûr de la partie, en 95, 120 ou 136 ch.Rappelons enfin, malgré ces fuites intempestives, que la nouvelle Astra ne sera officiellement dévoilée au public qu’en septembre, au salon de Francfort.

Pensez-vous que cette Opel Astra sera à la hauteur des espérances des patrons d'Opel ?