Basé sur la berline Vesta apparue l'an dernier, ce break porte sa longueur à 4,41 mètres. Si la partie avant est identique à la traditionnelle variante tricorps, l'arrière adopte un joli dessin profilé aux détails soignés que l'on pourrait presque croire sorti d'un bureau de design latin par son élégance.

Cette version break arrive d'emblée accompagnée de sa variante baroudeuse Cross qui se distingue par ses suspensions rehaussées pour assurer un garde au sol de 203 millimètres, et par ses pare-chocs et protections spécifiques. Sous le capot: un 1.6 102ch pour le break, un 1.8 122ch pour la Cross.

Réservée dans un premier temps aux marchés russe et voisins, la Vesta SW pourrait ensuite être exportée vers l'Europe. Mais pour la voir chez nous, il faudra d'abord retrouver un importateur…

Seriez-vous prêts à acheter cette Lada?