Pour “réussir” votre contrôle technique, vous devrez vous assurer de l'état de votre véhicule. Pour les opérations les plus délicates, mieux vaut passer par un professionnel. Mais vous pouvez réaliser vous-même quelques vérifications de base: 

1. Vérifiez l'état général de vos pneus, leur usure et la bonne pression. Frédéric Bellicourt, qui travaille au helpdesk technique de Touring, nous donne un truc tout simple: si vous glissez une pièce de 50 cents dans le creux du pneu, la rainure du pneu doit arriver au minimum au niveau du zéro. Sinon, le pneu a atteint sa limite d'usure!

2. Vérifiez également l'état et la pression de la roue de secours.

3. Vérifiez que les feux et clignotants fonctionnent correctement. En vous plaçant devant un mur sombre, vous pourrez aussi estimer si vos phares avant sont correctement réglés ou si l'un des deux paraît décalé et nécessite un réglage.

4. L'état des suspensions. Exercez une pression (très) forte sur chaque flanc de la voiture au niveau du pneu. Une suspension en bon état reviendra, rapidement et sans aucune oscillation, à son état initial. Ce test est évidemment approximatif: au moindre doute, faites contrôler la suspension chez un professionnel.

5. Vérifiez qu'il n'y ait pas d'éclat dans le pare-brise. Pour cela, nettoyez-le bien. Ensuite, faites fonctionner vos essuie-glaces et le lave-glace. Si vous remarquez une ou plusieurs traînées, il se peut que votre pare-brise ait un éclat ou une fissure. Ou que vos balais d'essuie-glaces soient défectueux.

6. Rangez votre voiture. Votre coffre ne peut pas être encombré ni surchargé: c’est une obligation du contrôle technique! L'habitacle doit également être “propre”, ou au moins exempt de détritus et d’objets inutiles.  

7. Assurez-vous que toutes les ceintures de sécurité sont présentes et en bon état. Pensez à attacher toutes les ceintures à l'arrière avant le passage de l'inspecteur.

8. Pour vérifier simplement si votre véhicule ne perd pas d'huile ou d’autres fluides, placez un grand carton sous le moteur. Si après quelques heures vous remarquez des taches, faites un tour chez le garagiste!

9. Soyez en possession de tous les documents de bord: certificats d'immatriculation et de conformité, carte d'assurance et certificat de la visite précédente. Vous risquez sinon d’être refusé avant même de commencer la visite!

A lire aussi: Notre article sur vos obligations légales en matière de contrôle technique.

Lire aussi:

Médicaments et conduite: connaissez les risques!