Evidemment, plutôt que de brûler le record de Pikes Peak, ce sont les pneus Toyo de sa Mustang que Ken Block a brûlé dans son style caractéristique. Le pilote de 50 ans a allègrement profité de la puissance de cette Hoonicorn V2 et du frein à main pour offrir quelques longs travers à la caméra, au point de frôler les ravins.

Après le tournage, Ken Block a reconnu qu'il n'était pas rassuré : “Cette voiture est folle. J'ai l'impression qu'elle essaie vraiment de me tuer! C'est la voiture quatre roues motrices la plus puissante du monde pilotée de cette façon, donc je suis réellement content de ne pas être mort en faisant cette vidéo!”