Fin du downsizing: retour à de plus gros moteurs

|

Nombre de constructeurs automobiles n'ont eu de cesse de proposer des moteurs de plus petites cylindrés turbocompressés ces dernières années afin de réduire leurs émissions de CO2. Plusieurs constructeurs s'apprêtent maintenant à mettre fin à cette démarche.

Reuters prédit ainsi la fin du downsizing. Selon l'agence de presse, les futurs tests NOx en conditions réelles attendus pour 2019 pénaliseraient ces petits moteurs. Les constructeurs interrogés par Reuters, comme Renault, Opel ou Volkswagen seraient ainsi conduits à trouver d'autres solutions techniques.

Afin de compenser un bilan CO2 qui augmenterait, une des solutions envisagées consiste en l'hybridation avec l'ajout d'un moteur électrique. Les plus petits moteurs essence seraient ainsi limités dans le futur à 1,2l tandis que les diesel seraient limitées à 1,5l.