En effet, il se dit que la production de l’Audi A1 pourrait être délocalisée. La citadine rejoindrait alors l’usine espagnole de Martorell, près de Barcelone. La raison ? Le groupe a dévoilé un plan d'investissement important pour cette usine. Il s’élève à 4,2 milliards d'euros ; une somme qui sera allouée sur une période de 4 ans.

Aujourd’hui, pour rappel, on voit sortir de l’usine de Martorell des Seat Ibiza, Leon et Altea, mais également des Audi Q3. Demain, grâce à la généralisation de sa plateforme modulaire, le groupe espère pouvoir encore diminuer ses coûts et produire plus de modèles. D’ailleurs, toujours d’après Automotive News Europe, c’est juste la seconde génération d’A1, attendue en 2018, qui émigrera en Espagne.

Le site de Forest ne sera bien sûr pas abandonné ; Audi ayant récemment annoncé un investissement de 500 millions d'euros. D’après Automotive News Europe, l’usine bruxelloise devrait accueillir un véhicule 100 % électrique sur ses lignes de production. De ce modèle, si on ne sait encore rien, on peut penser qu’il s’agira d’un véhicule capable de rivaliser avec l’actuelle BMW i3. Vivement demain !

Et vous, craignez-vous pour l’avenir de l’usine Audi de Forest ?