Toyota et NuTonomy arrêtent le développement des voitures autonomes

L’accident mortel dans lequel a été impliqué un véhicule de développement d’Uber le weekend dernier continue de faire des remous au-delà de la firme américaine. Ce sont aujourd’hui Toyota et NuTonomy qui suspendent leurs programmes autonomes. Pour des raisons diverses…

Chez Toyota, la décision a été prise en interne par le Toyota Research Institute, établi dans la Silicon Valley. Le constructeur estime que l’incident peut avoir eu des effets émotionnels sur ses pilotes d’essai (ces personnes obligatoires à bord des voitures autonomes pour s’assurer de leur bon fonctionnement) et a donc préféré suspendre les essais pour l’instant.

NuTonomy, start-up parmi les plus avancées en matière de conduite autonome, a quant à elle été priée d’arrêter ses essais par les autorités de la ville de Boston, où l’entreprise menait ses tests grandeur nature depuis 2016.

Chez Ford, General Motors, Waymo (Google) ou encore Nissan en revanche, les essais se poursuivent normalement.