« Les voitures d’essai sont désormais capables de gérer par elles-mêmes la signalisation au sol, l’adaptation de la vitesse et la circulation. C’est un pas important vers notre but, qui consiste à rendre les voitures « Drive Me » finalisées aptes à conduire toute la route d’essai en mode autonome. La technologie, qui sera appelée AutoPilot, permet au conducteur de céder la conduite au véhicule, qui s’occupe alors de toutes les fonctions de pilotage », déclare Erik Coelingh, Technical Specialist chez Volvo Car Group. 

Et vous ? Pensez-vous aussi que dans le futur, nous aurons tous des voitures auto-pilotées ?