Touring a effectué des relevés sur le ring d’Anvers, sur l’E313, l’E40 à Gand, l’E17 à Anvers et l’E19 à Anvers également. L’organisation a constaté que des vitesses de 50 km/h étaient parfois affichées alors qu’il n’y avait aucune file ou incident à proximité.

Sur 1.500 véhicules contrôlés, 70% ne respectaient pas la limite affichée. Ce qui ne représente pas seulement un risque pour la sécurité. On rate également la possibilité de mieux fluidifier le trafic en heures de pointe, selon Touring.

Elle demande que les services compétents prennent des mesures afin d’évaluer l’impact d’une gestion du trafic dynamique sur les files ou sur la sécurité routière. L’organisation demande aussi que la vitesse affichée sur le panneau soit brièvement justifiée, notamment en indiquant s’il s’agit d’une question de sécurité routière ou de fluidité.