Datant du début des années 90 (1992-1994), la Ferrari 512 TR en a fait rêver plus d’un. De quoi en prendre le plus grand soin lorsqu’on a le privilège de la conduire.

Pourtant, d’après les traces de pneus retrouvées au sol sur le Boulevard de l’Enseignement, à Philippeville, le conducteur de cet exemplaire accidenté aurait eu un excès de confiance en sortant de la rue de Namur. On peut donc parler de dérapage… incontrôlé qui a fait des dégâts à l’entrée d’un souterrain.

Ceci prouve encore qu’une carrosserie ne gagnera jamais contre de la pierre… Plus sérieusement, on rappelle ici que, quel que soit l’âge du véhicule, des pneus en bon état sont nécessaires !   

Vous êtes à la recherche d'une belle voiture classique? Vous pouvez trouver garantie sur www.autoclassic.be